Guide du courtage

Pas de réponse du courtier : que faut-il faire ?

courtier financier

Vous avez fait appel à un courtier pour trouver une bonne offre de prêt. Le problème, c’est qu’après quelques échanges, il ne répond plus. Comment devez-vous réagir ?

A quoi sert un courtier ?

Beaucoup de français passent désormais par ce professionnel de la finance. Pour d’autres, c’est un métier encore peu connu. Petit rappel des fonctions du courtier. Il est un intermédiaire entre un particulier ou un professionnel et un organisme financier. Cela peut être une banque ou encore une société de crédit.

Dans le cas d’un crédit immobilier, il se charge d’effectuer un comparatif drastique pour trouver l’offre la plus attractive ; c’est-à-dire celle qui va permettre à ses clients de gagner en temps. En effet, cette action est relativement chronophage. Quand il l’a trouvée, ses clients ne peuvent que s’en féliciter car le courtier qu’ils ont mandaté pour cette mission leur a permis de réaliser de substantielles économies.

Quelles sont les conditions pour pouvoir passer par un courtier ?

Quand on fait appel à un courtier, c’est que l’on cherche une solution de financement. Cela peut être comme on l’a vu pour un crédit immobilier, une assurance emprunteur ou encore un crédit à la consommation. Le courtier peut également se charger des opérations de rachat de crédit.

Pour pouvoir bénéficier de ses services, il est évident qu’il faut pouvoir prouver sa solvabilité, quant à ce financement. Il faut que le courtier ; à l’instar de la banque ou de l’organisme de crédit ; soit sûr que son ou ses clients pourront rembourser le prêt qu’ils sollicitent.

Pour cela, il fait une étude approfondie de la situation du demandeur. Il vérifie la source et le montant des revenus, mais aussi l’ensemble des charges. Il peut ensuite proposer un accompagnement jusqu’au déblocage des fonds. Condition sine qua none pour qu’il soit rémunéré. Mais que faire s’il ne répond pas ?

Le courtier que j’ai mandaté ne répond pas : quelle est la solution à envisager ?

Il est tout à fait possible de résilier le mandat du courtier ; c’est-à-dire annuler la tâche pour laquelle vous avez fait appel à lui.

Pour cela, rien de plus simple, vous écrivez une lettre recommandée avec accusé de réception, expliquant les raisons de cette annulation. Ne craignez pas de devoir payer pour les services du courtier. Ce dernier ne peut l’être que si vous obtenez gain de cause ; c’est-à-dire si vous obtenez de l’argent pour un projet. Comme le courtier n’a pas exécuté sa mission, aucun contrat de prêt n’a pu être signé et vous n’avez reçu aucune somme d’argent.

Ne laissez pas cette mauvaise expérience vous décourager. Vous êtes alors en possibilité de vous tourner vers un autre courtier ; qui pourra mener à bien la tâche que vous allez lui confier.

Vous avez une autre solution : prendre du temps pour démarcher les banques ou passer par un comparateur en ligne. C’est une étape essentielle pour trouver une très bonne offre de crédit.