Guide du courtage

Quels sont les frais de courtage en crédit ?

calcul

Vous avez un projet d’achat immobilier et vous savez qu’un courtier peut mettre son expérience à votre service, pour vous obtenir la meilleure offre. Mais quelle rémunération devrez-vous lui donner ?

Un courtier, ça sert à quoi ?

Méconnu il y a encore quelques années, plus d’un tiers des acheteurs immobiliers fait désormais confiance à un courtier pour leur trouver la meilleure offre de crédit.

Pour en donner une simple définition : le courtier agit en tant qu’intermédiaire entre un client (l’acquéreur potentiel) et un organisme financier ; dans ce cas, une banque.

Mais on peut trouver des courtiers dans d’autres domaines financiers, comme le crédit à la consommation ou la bourse, par exemple.

Quel que soit son domaine d’activité, l’objectif pour lui est le même : satisfaire au mieux le client qui fait appel à ses services.

Pour cela, il va considérer tous les critères financiers, comme le fera par la suite la banque, pour s’assurer de votre solvabilité et de la faisabilité, en général, de votre demande.

Courtier : pourquoi faire appel à ses services ?

Vous savez que le taux pratiqué par la banque, pour votre prêt, va avoir une incidence énorme sur la somme que vous allez devoir rembourser et la durée de votre crédit. C’est un point essentiel à considérer quand on contracte un prêt immobilier.

Le courtier, avec son carnet d’adresses bien rempli, connait toutes les offres du marché. Non seulement il trouve l’offre la plus avantageuse, mais aussi la plus adaptée. Car aucun achat immobilier ne se ressemble. Le crédit est accordé à des personnes en fonction de leurs ressources, de leurs charges, de leur capacité d’emprunt, de leur taux d’endettement.

Si le courtier croit en votre dossier, il se battra bec et ongles pour que vous obteniez le déblocage des fonds ; ce qui signifie pour vous : devenir enfin propriétaire. Mais combien ces services et cet accompagnement vont vous coûter ?

Frais de courtage : combien coûte un courtier en crédit immobilier ?

Vous avez deux types de courtiers. Certains vous demanderont des honoraires. Ils seront déterminés lors de la prise de contact, en fonction de l’étendue du travail qu’il doit mener sur votre dossier. Cela doit toujours être contractualisé. Vous savez ainsi à quoi vous attendre pour l’inclure dans votre budget.

D’autres sont dits gratuits, car c’est la banque que vous aurez choisie, par son intermédiaire, qui lui versera une commission. Celle-ci s’élève en général à 1% du montant qui est alloué pour le prêt.

Quel que soit le courtier que vous allez choisir pour votre crédit, attention : il ne peut pas vous demander d’argent avant le déblocage des fonds. Cela serait tout à fait illégal et vous pourriez tout à fait vous retourner contre lui.

Le fait que sa rémunération soit liée à l’aboutissement de votre projet doit vous rassurer quant à son efficacité. Il a en effet, comme nous venons de le voir, tout intérêt à ce que vous obteniez gain de cause pour votre achat immobilier.